Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/config/ecran_securite.php on line 245
Les CAARUD, lieux privilégiés d’émergence de signaux pour l’addictovigilance - addictovigilance.fr

Accueil du site > Articles publiés > 2012 > Les CAARUD, lieux privilégiés d’émergence de signaux pour l’addictovigilance

Les CAARUD, lieux privilégiés d’émergence de signaux pour l’addictovigilance

Moracchini et al., Thérapie, 2012
  • Titre : Les CAARUD, lieux privilégiés d’émergence de signaux pour l’addictovigilance
  • Auteurs : C. Moracchini, E. Frauger, V.Pauly, S. Nordmann, X. Thirion, J. Micallef
  • Résumé : Cette étude a pour objectif de décrire le profil et les consommations des sujets pharmacodépendants fréquentant les centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogue (CAARUD ; 156 sujets inclus dans 7 centres) inclus dans l’enquête 2010 du programme OPPIDUM du réseau français des centres d’addictovigilance, en les comparant à ceux des sujets inclus en centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA ; 3 549 sujets inclus dans 80 centres). Les sujets inclus en CAARUD sont plus jeunes, plus précaires, consomment davantage de drogues illicites et de médicaments connus pour être détournées (méthylphénidate, morphine, kétamine…). Ils consomment en proportion moins de traitements de substitution aux opiacés, moins d’antipsychotiques et d’antidépresseurs. Les modalités d’obtention et de consommation sont également différentes (plus d’obtentions illégales et de consommations par voie intraveineuse [IV] en CAARUD, moins de recours à la voie nasale). Les CAARUD constituent un milieu d’observation privilégié de l’abus, de la pharmacodépendance ou du détournement de médicaments, et d’émergence de signaux.
  • Pour citer cet article : Thérapie 2012 Septembre-Octobre ; 67 (5) : 437–445